Tout processus créatif est expérience de vie.


Tout est dans le processus – Le processus est Tout.

 

« La forme est fin. Mort. La formation est vie. » Paul Klee

 

 

 

 

 

Textes et images, tous droits réservés © Françoise Oehlenschläger.

Le 22 janvier 2011, j’ai rencontré Gerhard Helmers, sculpteur sur pierre à Lipburg-Badenweiler, aux portes de la Forêt Noire, en Allemagne. Sur ma route, il y a un Avant et un Après Gerhard.

Après une douzaine d’années d ’activité professionnelle dans le domaine de l’environnement industriel, je ne trouve plus d’adéquation entre moi-même, mes valeurs et ce que je fais.

En 2009, je décide de changer de voie : une envie de travailler avec mes mains tout simplement.
De stage en rencontre (menuiserie, modelage, taille directe, peinture, musique), j’essaie, je teste, j’expérimente, j’échange.
 
Début 2011, je suis en Allemagne, à Freiburg. Je continue ma recherche d’une autre voie. Gerhard Helmers me reçoit dans son atelier-école de Lipburg-Badenweiler. Son langage posé et précis raconte en peu de mots son itinéraire, de la mer à la sculpture. “ La nature est ma maîtresse ”. Gerhard taille la pierre depuis 35 ans pour le vent, pour l’eau, pour la terre, pour la lumière : stéatite, albâtre, marbre, lapis-lazuli, jade, ambre et réalise ses moulages en bronze et résine acrylique.

Je lui demande : “ La sculpture est-elle faite pour moi ? ”
Il répond : “ La seule chose est d’essayer pour le savoir. Tout est ouvert. ”

De 2011 à 2013, je me forme à la taille directe sur pierre, au modelage, au moulage, à l’aquarelle, au dessin de formes et au dessin dynamique dans ce petit village continental entouré de vignobles. Un village vivant au rythme des saisons, des travaux agricoles et forestiers et du petit élevage. Je m’imprègne du lieu, de son atmosphère et de l’enseignement artistique teinté d’anthroposophie de la freie Schule de Lipburg-Badenweiler.

Chaque pierre taillée est l’occasion d’une véritable leçon de vie.